Le design au service de la recherche

Pour nous, c’est le travail interdisciplinaire qui constitue la réelle richesse du projet. VÉgA est un produit de la recherche en égyptologie, des méthodologies du design et des opportunités offertes par l’informatique. Il démontre que la co-conception rend possible le dépassement des limites de chaque discipline.


La recherche par le design

Le VÉgA résulte d’une approche nouvelle dans les sciences humaines et sociales, en l’occurrence l’égyptologie, intégrant les outils du design dans la recherche scientifique. Le VÉgA est par conséquent la preuve d’une démarche avant-gardiste, le LabEx Archimede ayant souhaité s’adjoindre le savoir-faire d’une société disposant d’une expérience de recherche par le design qui correspondait parfaitement aux besoins des égyptologues. En effet, les designers d’Intactile DESIGN intègrent des équipes pluridisciplinaires et pratiquent leur métier de créatifs avec des chercheurs et des sociétés au fort potentiel technologique : ils explorent conjointement des usages, esquissent des dispositifs; les outils du design permettent de formaliser rapidement les idées et de tester les composants; des micro-tests d’appropriation des objets numériques inventés sont constamment mis en œuvre.
Intactile bénéficie du fait d’être associé à un champ médiatique et prestigieux comme l’égyptologie. La popularité de ce domaine, mais également sa rigueur et sa complexité, constituent un challenge pour les designers et développeurs de l’agence : si le sujet est régulièrement traité sur un plan muséal ou vidéoludique, sa dimension scientifique a rarement bénéficié d’un travail de conception numérique approfondi – prouvant une fois de plus comment le design peut outiller la recherche académique.

Des outils sur mesure

Le développement d’un tel projet s’organise autour des réunions de co-conception de l’outil et des méthodes de développement agiles. Au cours de celles-ci se mettent en place, les uns après les autres, les modules constitutifs de l’outil. Il est à remarquer que ce qui se dessine est radicalement différent de l’idée de départ. Les résultats de ces réunions sont mis en forme au fur et à mesure sous forme de maquettes, puis dans les versions successives du logiciel.
À peine plus d’un an après le début de la conception, en décembre 2013, une première version fonctionnelle est déjà livrée aux égyptologues, et leur permet de commencer la saisie des notices du dictionnaire. Au fur et à mesure des mois qui ont suivi, l’outil s’est enrichi de fonctionnalités supplémentaires – permettant notamment de lier les notices entre elles et de donner une véritable dimension encyclopédique au VÉgA.

Une méthodologie transférable

Les compétences de l’agence intactile DESIGN font de l’outil un véritable produit, en termes de fiabilité et d’image : ce n’est pas simplement un objet pour les chercheurs, mais une plateforme qui ouvre des perspectives en direction d’un public plus large et permettra une diffusion des connaissances.
Le VÉgA incite le grand public à envisager la recherche sous un angle différent et moderne.
La méthodologie mise en œuvre dans le cadre de ce projet entre les chercheurs en sciences humaines et sociales, les designers numériques et les informaticiens révolutionne les pratiques scientifiques et montre que la co-conception permet d’élargir les limites de chaque domaine. Cette méthodologie innovante, qui repose sur le design numérique centré sur l’utilisateur, est transférable à d’autres domaines de recherche et pourrait s’appliquer partout où des besoins d’outils sur mesure aux fonctionnalités spécifiques et inédites sont ressentis.

Un processus en images

L’observation d’usages est nécessaire
pour cerner les besoins réels des usagers :
© intactile DESIGN - VEgAUn travail de synthèse s’opère en schématisant les enjeux… :
© intactile DESIGN - VEgALe brainstorming ouvre les pistes, partagées librement :
© intactile DESIGN - VEgA

Plus tard, les maquettes papier mettent en scène les principes concrets des interfaces :
© intactile DESIGN - VEgA

Mises en œuvre au cours des séances de co-conception, elles permettent à chaque participant de donner à voir ses idées :
© intactile DESIGN - VEgA

Puis les versions successives des storyboards et des maquettes rendent les fonctionnalités de plus en plus robustes… jusqu’à la version développée !